En juillet 2009, la FINA (fédération internationale de natation) se réunie à Rome lors d'un congrès. Le but de cette réunion ? Il sera décidé que les combinaisons en polyuréthane seront interdites dès janvier 2010. La Fina a rappelé que "la natation est un sport dont l’essence est la performance physique du sportif, le principe le plus fondamental" et qu'il fallait donc interdire les combinaisons car elles cachaient les principales qualités aquatiques de certains nageurs. Néanmoins, certains nageurs voudraient qu'il y ait une distinction entre les records établis avec les combinaisons en polyuréthane et ceux réalisés sans combinaisons en polyuréthane, ce qui n'a jamais été fait à ce jour. Il est donc plus devenu très difficile de battre les records établis en combinaisons polyuréthane, mais ce n'est toutefois pas impossible puisque certains y arrivent.

Interdites également : les combinaisons intégrales. En effet, ne serons autorisées plus que les combinaisons qui iront des épaules jusqu'au dessus des genoux pour les femmes, et les hommes auront un short type cycliste (jammer).

Ci contre, le lien de l'article autentique publié par la FINA à propos de ces restrictions: FFN_JA_2010_02_01_Info_Maillots_de_bain___Liste

Restriction

 

            

 

Effectivement, comme certains l'avaient prédis, les records ont été quasiment inégalables pendant les années qui ont suivies l'interdiction de ces combinaisons (aucun record en 2010). Cependant, des records ont commencé à être battus bien plus vite que prévu (par exemple Ryan Lochte sur 200m 4N en 2011) et les nageurs ont su faire taire les mauvaises langues qui les pensaient incapables de nager aussi vite sans les combinaisons.
                                           

 

 

Salomé & Justin ;)

 

Retour au sommaire, aller au III-, aller au III1-, aller à la conclusion